"Comment réussir ses photos en intérieur ?" - progresser-en-photo.com

« Comment réussir ses photos en intérieur ? »

By progresser en photo | Apprendre la technique

Sep 15

7 Conseils pour réussir ses photos en intérieur :

Quel que soit son niveau en photographie, c’est souvent en intérieur que l’on rate beaucoup de photos. On se retrouve soit avec des photos floues, des photos trop sombres, soit avec des problèmes de couleur les photos sont trop jaunes trop rouges ou encore avec des visages trop clairs ou des ombres disgracieuses si on a utilisé son flash.

Le manque de lumière, les éclairages artificiels, impose de savoir bien régler son appareil. Autant en extérieur ça marche plutôt bien, en intérieur il faut vraiment respecter certaines choses. Je vais donc aujourd’hui vous donner mes conseils pour réussir vos photos en intérieur.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, mes formations pas à pas  :
Si vous débutez aller voir ici :  Les bases de la photo

Si vous avez déjà des notions, que vous n’êtes plus en mode auto mais que vous voulez de meilleures photos en intérieur : Formation niveau 2


Le contenu de l’article version texte pour ceux qui préfèrent lire :

La première chose, pourquoi mes photos sont floues et que puis-je faire pour éviter cela.

Lorsque vous êtes en mode automatique ou semi-automatique comme le mode P ou le mode priorité ouverture, quand vous appuyez à mi-course sur le déclencheur l’appareil va d’une part faire la mise au point et d’autre part va calculer l’exposition. Pour ce faire il va prendre en compte les trois valeurs ouverture vitesse ISO pour faire en sorte que la photo soit bien exposée.

Remarque : pour les gens qui débutent et qui ne maîtrisent pas ces trois notions, je vous invite à télécharger ma série des vidéos gratuites ou je vous explique cela de façon simple et concrète.

Comme il y a peu lumière en intérieur l’appareil va la plupart du temps prendre une vitesse assez basse pour que la photo soit bien exposée. Résultat si vous ne faites pas attention à cette vitesse qui sera le plus souvent trop basse vous aurez des photos floues et c’est encore pire quand le sujet que vous photographiez est en mouvement.

La solution : faire en sorte que la vitesse soit suffisamment élevée par rapport à la situation et au sujet que vous photographiez. Comment faire ? Il faudra déjà sortir du mode automatique car en mode auto c’est l’appareil qui décide on a aucun contrôle. Donc si vous restez en mode auto ça va être compliqué d’avoir de bonnes photos en intérieur. Selon votre niveau ou vos habitudes il faudra passer sur les modes programme, priorité ouverture, priorité vitesse ou mode manuel. Dans ses modes vous pourrez ajuster la vitesse en jouant avec l’ouverture et les ISO.

Dans les situations plus compliquées où on a beaucoup de variation de lumière comment un concert par exemple, je vous conseille d’utiliser le mode manuel + mode rafale pour avoir le maximum de photos réussies. Je ne peux pas vous donner un réglage type d’ouverture, ISO et vitesse car selon son matériel, la situation et les conditions de lumière ce ne sera pas le même.

Je vous invite vivement à lire votre notice au mieux à vous former pour savoir quel mode prendre, quel réglage prendre selon la situation pour réussir vos photos. Si vous voulez que je vous montre tout ça pas à pas aller voir ici ma formation de niveau 1 vous gagnerez du temps !

Si vous n’avez pas encore les connaissances nécessaires, commencez déjà par privilégier les scènes statiques et éviter absolument de prendre des sujets en mouvement. Si vous prenez une scène fixe comme par exemple l’intérieur d’une cathédrale, l’emploi d’un trépied vous sera d’une grande utilité.

Si vous n’avez pas de trépied pensez à adopter une position stable et donner bien votre appareil. Si votre boîtier ou vos optiques sont stabilisées ce sera un plus.

Deuxième conseil : l’utilisation du flash.

On me pose souvent cette question utilises-tu ton flash en intérieur ? En fait ça dépend de ce que je fais et du rendu que je souhaite avoir. Si je veux garder l’ambiance de la scène je n’utiliserai pas de flash. Par contre pour certains intérieurs, et notamment quand je fais des shooting en photo immobilière, je vais utiliser le flash, mais un flash externe orienté vers le plafond pour garder un effet naturel.

En effet si vous utilisez le flash intégré de votre appareil photo le résultat risquera d’être décevant. Vous allez avoir une lumière dure avec des ombres marquées et si vous êtes assez près de votre sujet la personne que vous photographiez risque d’avoir un visage beaucoup trop éclairé.

Je vous conseille donc d’utiliser plutôt un flash externe qui sera plus maniable en direction et en puissance. Si vous n’en avez pas, utilisez votre flash intégré à bon escient en essayant de ne pas vous mettre trop près de votre sujet et en diminuant la puissance du flash via vos menus. Dernier conseil pour les photographes plus avertis qui possèdent déjà un flash externe, je vous conseille d’utiliser des gélatines de couleur pour garder l’ambiance de la scène.

Troisième conseil : avoir des couleurs justes.

En intérieur il y a souvent différents types d’éclairage artificiel et il faut bien reconnaître que même si les appareils ont fait de gros progrès on n’est pas souvent satisfait des couleurs obtenues sur nos photos. Si vous êtes en mode automatique c’est l’appareil encore une fois qui va gérer ça tout seul et vous ne pourrez pas changer le rendu. Dans les autres modes vous pourrez ajuster les couleurs en jouant avec la balance des blancs la touche WB comme White balance. Le principe l’appareil va corriger les dominantes de couleur en fonction du réglage choisi. Vous avez donc deux solutions :

Sii vous prenez vos photos en JPEG testez différents rendus et voyez celui qui correspond au rendu qui vous plaît le plus et si vous prenez en raw laisser la balance en mode AUTO puisque vous pourrez l’ajuster ensuite dans votre logiciel de retouche à votre convenance.

Quatrième conseil : attention au contre-jour.

Lorsqu’on est en intérieur on se retrouve souvent avec de gros contre-jour soit à cause d’une fenêtre ou éventuellement à cause d’une lampe en arrière-plan. Si vous avez de bonnes connaissances en photo vous pourrez quelle que soit la situation ajuster vos réglages pour avoir une bonne exposition. Ceci dit et notamment si on ne sait pas comment faire il faut absolument faire attention à son placement par rapport à ses sources d’éclairage beaucoup plus clair que le sujet que l’on photographie. Dans l’idéal la source de lumière (fenêtre, lampe) doive être face au sujet pour l’éclairer et non derrière. Cela paraît évident et pourtant sur de nombreuses photos on voit cette erreur. Donc faites attention

Cinquième conseil : attention à l’arrière-plan

Faites attention à votre arrière-plan. Si vous photographiez une personne essayez de faire en sorte que l’arrière-plan soit neutre pour que le sujet ressorte bien. En effet s’il y a plein d’objets ou d’autres personnes en arrière-plan, la photo fonctionnera beaucoup moins bien. Là encore dans l’idéal il faut bouger autour de son sujet.

Sixième conseil : la mise au point (MAP)
en intérieur l’appareil a du mal à faire la mise au point : manque de lumière et parfois manque de contraste. Donc pour réussir à faire votre mise au point, chercher une zone sur le sujet la plus éclairée possible et avec un peu de contraste (sinon MAP impossible). Si rien ne marche : MAP manuelle

7è conseil :

Même si vous respectez tous ces conseils et que vous maîtrisez les réglages de vitesse ISO ouverture, il se peut que dans certaines situations votre matériel soit limité et non adaptée à la photo en intérieur. Si vous faites régulièrement des photos de sport dans des gymnases par exemple il vous faudra absolument avoir du matériel adapté c’est-à-dire un boîtier qui monte bien dans les ISO, et surtout des objectifs lumineux. Pour commencer on peut déjà investir dans un 50 mm F1.8 qui permet de faire de belles choses sans se ruiner. Des boitiers et optiques stabilisés sont un plus aussi (mais attention, si le sujet est en mouvement, le stabilisateur ne fait pas tout…)

Pour conclure, la photo en intérieur est assez exigeante au niveau de de la maîtrise technique mais aussi du matériel. Aussi quel que soit votre niveau en photo ne soyez pas trop déçus ou trop exigeants avec vous-même si vous ratez vos photos en intérieur. Tenez compte des conseils que je vous ai donné faites bien attention à votre vitesse de prise de vue et à bien vous placer par rapport à votre sujet et aux fenêtres. Tenez bien votre appareil photo et privilégiez les scènes statiques et ça devrait déjà mieux se passer.

Voilà j’espère vous avoir aidé, vous avoir rappelé quelques principes fondamentaux pour avoir de meilleures photos en intérieur. Si ça vous a plu un petit commentaire complémentaire ou de soutien ça fait toujours plaisir et si vous pensez que ça peut aider quelqu’un d’autre, partagez !

À bientôt et bonnes photos … en intérieur.

Yannick


Pour ceux qui veulent aller plus loin tout de suite :

Si vous débutez aller voir ici :  Les bases de la photo

Si vous avez déjà des notions, que vous n’êtes plus en mode auto mais que vous voulez de meilleures photos en intérieur : Formation niveau 2

Share Button

(12) comments

Répondre

Vous voulez faire de meilleures photos
TOUT  DE  SUITE ?

Accédez gratuitement à ma série de vidéos selon votre niveau en PHOTO
Cliquez sur le bouton ci-dessous